jeudi 26 mai 2016

Texte 2
Il y a long silence ; ils ne bougent pas, sans se regarder, puis Antigone dit doucement.
Antigone : Pourquoi m’avez-vous raconté cela ?
Créon, se lève, remet sa veste.
Créon : Valait-il mieux te laisser mourir dans cette pauvre histoire ?
Antigone : Peut-être. Moi, je croyais.
Il y a un silence encore. Créon s’approche d’elle.
Créon : Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ?
Antigone, se lève comme une somnambule1 : Je vais remonter dans ma chambre.
Créon : Ne reste pas trop seule. Va voir Hémon, ce matin. Marie-toi vite.
Antigone, dans un souffle : Oui.
Créon : Tu as toute ta vie devant toi. Notre discussion était bien oiseuse, je t’assure. Tu as ce trésor, toi, encore.
Antigone : Oui.
Créon : Rien d’autre ne compte. Et tu allais le gaspiller ! Je te comprends, j’aurais fait comme toi à vingt ans. C’est pour cela que je buvais tes paroles. J’écoutais du fond du temps un petit Créon maigre et pâle comme toi et qui ne pensait qu’à tout donner lui aussi… . Marie-toi vite, Antigone, sois heureuse. La vie n’est pas ce que tu crois. C’est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir, entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains, ferme tes mains vite. Retiens-la. Tu verras, cela deviendra une petite chose dure et simple qu’on grignote, assis au soleil. Ils te diront tous le contraire parce qu’ils ont besoin de ta force et de ton élan. Ne les écoute pas. Ne m’écoute pas quand Je ferai mon prochain discours devant le tombeau d’Etéocle. Ce ne sera pas vrai. Rien n’est vrai que ce qu’on ne dit pas… Tu l'apprendras, toi aussi, trop tard, la vie c'est un livre qu'on aime, c'est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu’on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison. Tu vas me mépriser encore, mais de découvrir cela, tu verras, c’est la consolation dérisoire de vieillir, la vie, n’est peut-être tout de même que le bonheur.
1- une somnambule : une personne qui fait des actes pendant le sommeil.


I.            ÉTUDE DE TEXTE (10 points)
1)      Recopiez puis complétez le tableau suivant par les informations qui concernent le texte :

Titre de l’œuvre
L’auteur
le siècle
Le genre théâtral




            2)      - Situez le passage ci-dessus en répondant aux questions suivantes :
a)- Quel lien familial y’a-il entre les personnages mis en scène ?
b)- la « pauvre histoire » dont parle Créon dans cette scène est-elle :
-L’histoire de son arrivée au pouvoir ?-L’histoire du mythe d’Oedipe ? -L’histoire de la trahison de Polynice ?  c) Qui parmi les deux personnages de la scène a-t-il raconté cette histoire ? Dans quel but ?
3)      -a) cette scène est-elle une scène de violence, de joie ou du calme ?
b) Relevez deux didascalies qui justifient votre réponse.
4)      -a) choisissez de la liste suivante les trois principaux traits de caractère d’Antigone dans cette scène :
Incertaine - révoltée - faible – obéissante – têtue
b) Illustrez chacun de ces trois traits de caractère par un mot ou une expression du texte :

Trait de caractère
Mot ou expression du texte



5)      -a) Qu’est-ce que Créon conseille à Antigone de faire ?
b) Quel argument lui donne-t-il pour la persuader de suivre son conseil ?
6)      – « la vie (…), c’est une eau que les jeunes gens laissent couler, sans le savoir, entre leurs doigts ouverts ».
a) identifiez la figure de style employée par Créon dans cette phrase.
b) par l’emploie de cette figure de style, quelle idée Créon veut-il faire comprendre à Antigone ?
7)      -a) Dans sa tirade, Créon utilise le champ lexical du temps, de la mort ou de l’enfance ?
b) Relevez quatre mots appartenant à ce champ lexical.
8)      – « Rien n’est vrai que ce qu’on ne dit pas ». Par cet énoncé, Créon veut dire :
- Ce qu’on ne dit pas n’est jamais vrai.
- On ne trouve jamais les mots pour dire la vérité.
- Ce qu’on cache est plus vrai que ce qu’on dit.
- Si on ne peut pas dire la vérité, il vaut mieux ne rien dire.
Recopiez la bonne réponse.
9)      -a) Selon Créon, comment peut-on être heureux dans la vie ?
b) Êtes-vous d’accord avec cette idée sur le bonheur ? Justifiez votre point de vue.
10)  -a) D’après votre lecture de l’œuvre, Antigone acceptera-t-elle le bonheur proposé par Créon ?
b) pourquoi ?

  PRODUCTION ECRITE :
De nos jours, la presse nous rapporte de plus en plus le cas d’enseignants maltraités ou agressés par leurs propres élèves à l’intérieur même de l’école : insultes, menaces, attaques à l’arme blanche, blessures…
Pour la revue de votre lycée, rédigez un texte argumentatif en suivant ces indications: montrez que ces comportement violents sont inacceptables (une violation de loi) ;

Exposez les raisons pour lesquelles les élèves doivent absolument manifester (montrer) un grand respect à l’égard de leurs professeurs 
Réactions :

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités