jeudi 26 mai 2016

Texte :
ANTIGONE : Je vais mourir tout à l'heure.
LE GARDE (Le garde ne répond pas. Un silence. Il fait les cent pas. Au bout d'un moment, il reprend.) : D'un autre côté, on a plus de considération pour le garde que pour le sergent de l'active. Le garde, c'est un soldat, mais c'est presque un fonctionnaire.
ANTIGONE : Tu crois qu'on a mal pour mourir ?
LE GARDE : Je ne peux pas vous dire. Pendant la guerre, ceux qui étaient touchés au ventre, ils avaient mal. Moi, je n'ai jamais été blessé. Et, d'un sens, ça m'a nui pour l'avancement.
ANTIGONE : Comment vont-ils me faire mourir ?
LE GARDE : Je ne sais pas. Je crois que j'ai entendu dire que pour ne pas souiller la ville de votre sang, ils allaient vous murer dans un trou.
ANTIGONE : Vivante ?
LE GARDE : Oui, d'abord. (Un silence. Le garde se fait une chique.)
ANTIGONE : O tombeau ! O lit nuptial ! O ma demeure souterraine !... (Elle est toute petite au milieu de la grande pièce nue. On dirait qu'elle a un peu froid. Elle s'entoure de ses bras. Elle murmure.) Toute seule...
LE GARDE (qui a fini sa chique) : Aux cavernes de Hadès, aux portes de la ville. En plein soleil. Une drôle de corvée encore pour ceux qui seront de faction. Il avait d'abord été question d'y mettre l'armée. Mais, aux dernières nouvelles, il paraît que c'est encore la garde qui fournira les piquets. Elle a bon dos, la garde ! Étonnez-vous après qu'il existe une jalousie entre le garde et le sergent d'active...
ANTIGONE (murmure, soudain lasse) : Deux bêtes...

LE GARDE : Quoi, deux bêtes ?
ANTIGONE : Des bêtes se serreraient l'une contre l'autre pour se faire chaud. Je suis toute seule.
LE GARDE : Si vous avez besoin de quelque chose, c'est différent. Je peux appeler.



Compréhension :

1-      Recopiez et complétez le tableau suivant :

Auteur
Date de naissance et de décès
Siècle d’écriture
Epoque des évènements





2-      a. Quel est le type de ce texte ?

b. Donnez un indice qui justifie votre réponse.

3-      Situez ce passage dans la pièce.

4-      Relevez dans le texte une phrase qui montre qu’Antigone est consciente de son sort.
5-      De quelle façon Antigone allait être exécutée ?
6-      a. Par quels pronoms Antigone et le garde s'adressent-ils l'un à l'autre ?
b. rappelez le rang social de chacun
7-      a. Quelle est la tonalité dominante dans les répliques d’Antigone ?
v  comique ;
v  tragique ;
v  pathétique.
Recopiez la bonne réponse.
b. Quel  est l’effet recherché par cette tonalité ?
8-      Donnez les noms des mots suivants :
-          Mourir :
-          Blessé :
9-      D’après votre lecture de l’œuvre que va demander Antigone par la suite au garde ?
10-   Antigone s’est toujours montrée forte et déterminée. Comment la trouvez-vous dans cet extrait ? Dites pourquoi.


Bonne chance !
Réactions :

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités