jeudi 26 mai 2016


LA NOURRICE
D’où viens-tu?
ANTIGONE
De me promener, nourrice. C’était beau. Tout était gris. Maintenant, tu ne peux pas savoir, tout est déjà rose, jaune, vert. C’est devenu une carte postale. Il faut te lever plus tôt, nourrice, si tu veux voir un monde sans couleurs.
Elle va passer
LA NOURRICE
Je me lève quand il fait encore noir, je vais à ta chambre pour voir si tu ne tes pas découverte en dormant et je ne te trouve plus dans ton lit!
ANTIGONE
Le jardin dormait encore. Je lai surpris, nourrice. Je lai vu sans qu’il sen doute. C’est beau, un jardin qui ne pense pas encore aux hommes.
LA NOURRICE
Tu es sortie. J’ai été à la porte du fond, tu lavais laissée entrebâillée.
ANTIGONE
Dans les champs, c’était tout mouillé, et cela attendait. Tout attendait. Je faisais un bruit énorme toute seule sur la route et j'étais gênée, parce que je savais bien que ce n'était pas moi qu'on attendait. Alors, j'ai enlevé mes sandales et je me suis glissée dans la campagne sans quelle sen aperçoive.
LA NOURRICE
Il va falloir te laver les pieds avant de te remettre au lit.
ANTIGONE
Je ne me recoucherai pas ce matin.
LA NOURRICE
A quatre heures! Il n’était pas quatre heures! Je me lève pour voir si elle n’était pas découverte. Je trouve son lit froid et personne dedans.
ANTIGONE
Tu crois que si on se levait comme ça tous les matins, ce serait tous les matins aussi beau, nourrice, d'être la première fille dehors?
LANOURRICE                                                                                                                        La nuit! C'était la nuit! Et tu veux me faire croire que tu as été te promener, menteuse!         D'où viens-tu?
ANTIGONE, a un étrange sourire.
C'est vrai, c'était encore la nuit. Et il n'y avait que moi dans toute la campagne à penser que c’était le matin. C’est merveilleux, nourrice. Jai cru au jour la première, aujourd'hui.
LA NOURRICE
Fais la folle! Fais la folle! Je la connais, la chanson. Jai été fille avant toi. Et pas commode non plus, mais tête dure comme toi, non. D’où viens-tu, mauvaise?
ANTIGONE, soudain grave
Non. Pas mauvaise.
LA NOURRICE
Tu avais un rendez-vous, hein? Dis non, peut-être.
ANTIGONE, doucement
Oui. J'avais un rendez-vous.

       I.            Etude de texte

1)      Complétez le tableau suivant : (2,5 pts)

Titre de l’œuvre  
Auteur
Genre théâtral de l’œuvre
Date de présentation
Deux œuvres autres du même auteur





2)      Dans quelle époque et quelle ville grecque se déroulent les événements de la tragédie? (2pts)
3)      Ce texte fait partie de : a) l’exposition  b) le nœud c) le dénouement (1pt)
4)      Relevez du texte deux didascalies. (1pt)
5)      Quels sont les personnages présents dans ce passage? où se trouvent-ils ? (2pts)
6)      Quelle est la vraie raison pour laquelle Antigone a quitté sa chambre très tôt ? (1pt)
a)      Pour un rendez-vous d’amour
b)      Pour enterrer son frère Polynice
Choisissez la bonne réponse.
7)      Est-ce que Antigone et la nourrice parle du même « amoureux » ? comment appelle-t-on ce procédé ? (2 pts)
8)      Relevez du passage un anachronisme.  (1,5pts)
9)      Identifiez la figure de style exprimée dans la phrase soulignée. (1,5pts)
10)  Dans la première réplique d’Antigone, identifiez le procédé de caractérisation utilisé dans chacune des phrases mises en gras.  (2pts)
11)  Transformez cette phrase au discours indirect : (2pts)
-          La nourrice a dit : « Il fait encore noir. »
    II.            Réaction individuelle :

12)  A votre avis, la nourrice peut-elle remplacer le rôle de la mère dans une famille? Justifiez votre réponse au moyen de deux arguments. (2,5pts)
Réactions :

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités