samedi 28 mai 2016

TEXTE :
Des cris, des hurlements déchirèrent l'atmosphère. La tempête de pleurs et de vociférations s'intensifia. Le bruit venait de la maison voisine. Nous remontâmes en courant. La surprise passée, des questions fusèrent de partout :
- Qui est mort ? Qui est mort ?
Des groupes de femmes s'étaient formés au-dessus des murs qui surplombaient notre terrasse et celle de la maison d'où partaient les cris de désespoir. Elles jacassaient, expliquaient, gesticulaient, tendaient le cou pour entendre de nouveaux hurlements.
On distinguait dans le vacarme une voix plus grêle que les autres se lamenter. Les femmes arrivaient des terrasses éloignées, sautaient par-dessus les murs de séparation, jonglaient avec une échelle trop courte. Les unes se tenaient à califourchon sur le mur, les autres laissaient pendre leurs jambes. Une vieille négresse, dont je ne voyais que la tête et les deux bras nus d'un noir luisant, agita ses deux mains dont les paumes rosées me fascinaient ; elle imposa silence aux femmes.
- Je sais qui est mort, répéta à plusieurs reprises la vieille esclave : Sidi Mohammed ben Tahar, le coiffeur. Il était malade depuis deux mois.
- De quoi est-il mort ? demanda une jeune femme qui portait sur la tête un foulard jaune.
- Dieu seul le sait, répondit la négresse, mais c'est bien Sidi Mohammed ben Tahar, le coiffeur, qui est mort.
Les femmes restèrent silencieuses. La tête de la négresse disparut. Les mains s'arrêtèrent un moment sur l'arête du mur puis s’évanouirent à leur tour.

1)   Recopier et compléter le tableau suivant. (0.25 x 4)
Titre de l’œuvre
Auteur
Genre de l’œuvre
Personnages principaux du texte





2)  Recopiez la bonne réponse : (0. 5 point × 2)
Ce texte est : - Argumentatif.
- Narratif.
- Descriptif.
- Injonctif.
Justifiez votre réponse.

3)  Quel évènement relate ce texte ? (1 point)

4)  Comment la négresse a-t-elle attiré l’attention du narrateur ? (1 point)

5)  Comment réagissent les femmes à la nouvelle annoncée par la négresse ? (1 point)

6)  Relevez dans le premier paragraphe quatre équivalents au mot bruit. (1 point)

7)  « La tempête de pleurs et de vociférations s’intensifia. ». (0,5 point × 2)
a.    Dites de quelles figures de style, il s’agit dans cette phrase.
b.   Quel effet recherche le narrateur par cette figure.

8) Transformez l’énoncé suivant au discours indirect. (1 point)
« C’est bien Sidi Mohammed ben Tahar, le coiffeur, qui est mort » disait la femme noire.

9)  Proposez un titre convenable au texte. (1 point)

10) D'après votre lecture du texte que pensez-vous du comportement des femmes à l’annonce de la mauvaise nouvelle par la négresse ? (1 point)

Sujet :
Certains malades désespérés se mettent d’accord avec leur(s) médecin (s) pour qu’ils arrêtent leur vie. Êtes-vous d’accord avec ces patients qui adoptent un comportement pareil ?

Rédigez un texte dans lequel vous justifiez votre point de vue à l’aide d’arguments.
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités