mercredi 25 mai 2016

Texte :
Je m’approchais de mon père. Il se débarrassa des deux poulets. Il les posa à même le sol. Ils avaient les pattes liées par un brin de palmier. Ils se mirent à battre des ailes, à pousser des gloussements de terreur. Mon père m’intimidait. Je le trouvais changé. Son visage avait pris une couleur terre cuite qui me déconcertait. Sa djellaba sentait la terre, la sueur et le crottin. Lorsqu’il passa ses mains sous mes aisselles et me souleva à la hauteur de son turban, je repris entièrement confiance et j’éclatai de rire. Ma mère sortit de sa torpeur. Elle rit comme une petite fille, s’empara des poulets pour les emporter à la cuisine, revint aider mon père à vider son capuchon qui contenait des œufs, sortit d’un sac de doum un pot de beurre, une bouteille d’huile, un paquet d’olives, un morceau de galette paysanne en grosse semoule. Prise d’une fièvre d’activité, elle rangeait nos richesses, soufflait sur le feu, allait, venait d’un pas pressé sans s’arrêter de parler, de poser des questions, de me gourmander gentiment.
Installé sur les genoux de mon père, je lui racontais les événements qui avaient meublé notre vie pendant son absence. (…)
Les voisines faisaient à haute voix des vœux pour que notre bonheur soit durable et notre santé prospère.
Des you-you éclatèrent sur la terrasse. Des femmes venues des maisons mitoyennes manifestaient ainsi, bruyamment, la part qu’elles prenaient à notre joie. Ma mère ne cessait de remercier les unes et les autres.
A.     Étude de texte : (10 pts)
1)      Lisez le texte et répondez aux questions suivantes :
2)      Pour situer ce texte, dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses :
a.      Le père du petit garçon s’appelle Abdeslem.
b.      II a quitté la maison pour travailler dans une usine.
c.       Pendant l’absence du père, le petit garçon et sa mère avaient tous les moyens pour vivre aisément.
d.      Le petit garçon était malheureux après le départ de son père. (0,25 x 4) 1 pt
3)      L’enfant constate que son père a changé.
Relevez dans le texte deux énoncés qui le montrent. (0,5 x 2) 1 pt
4)      À l’ occasion du retour du mari, la mère devient très active.
Nommez quatre actions ou activités qu’elle fait. (0,25 x 4) 1 pt
5)      Relevez dans le texte quatre termes appartenant au champ lexical de la « nourriture ». (0,25 x 4) 1 pt

6)      En vous référant au texte, dites à qui ou à quoi renvoient les pronoms soulignés :
-« Il les posa à même le sol » ;
-« Je le trouvais changé ». (0,5 x 2) 1 pt
7)     « Elle rit comme une petite fille ».
La figure de style utilisée dans cet énoncé est :
a.      Une métaphore
b.      Une répétition
c.       Une comparaison
Recopiez la bonne réponse 1 pt
8)      Les voisines sont, elles aussi, heureuses à l’occasion du retour du père.
Relevez dans le texte deux énoncés qui montrent ce qu’elles font dans ce sens. (0,5 x2) 1 pt
9)      Au moment où la mère rangeait ce que le père avait rapporté, où se trouvait le petit garçon?
Que faisait-il ? (0,5×2) 1 pt
10)  a) À votre avis, faut-il bien se comporter avec les voisins ?
b) Pourquoi ? (0,25×2) 1 pt
B.      Production écrite : (10 pts)
Sujet :
On dit que les voisins, aujourd’hui, ne sont plus ce qu’ils étaient autrefois : ils aidaient les vieux, les veuves et se comportaient bien avec les enfants.
Aujourd’hui, chacun ne pense qu’à ses propres intérêts.
Partagez-vous ce point de vue ?
Développez votre réflexion en vous appuyant sur des arguments et des exemples précis.

Réactions :

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités