dimanche 29 mai 2016

Sujet :
     Dans notre pays, les gens ne lisent pas beaucoup. Partagez-vous la même idée ? Quelles en sont les raisons ? Et que proposez-vous comme solutions pour encourager les gens à lire ?
====================================================================
texte possible   
  La crise de la lecture est un problème qui touche les différents pays du globe, plus précisément les pays émergents.  En d’autres termes, les gens au Maroc ne lisent pas beaucoup. Quelles en sont les causes ? Et quelles sont les solutions pour y remédier à ce problème ?

     Au Maroc, les jeunes et même les personnes adultes ne sont pas attirés par la lecture. Donc  rares sont les gens qui lisent. Mais cette crise de lecture ne vient pas du néant, plusieurs facteurs interviennentL’analphabétisme est l’une des principales raisons de la crise de lecture, puisque dans un pays comme le Maroc, l’analphabétisme avoisine les 40% de la population.  Autres raisons qui s’ajoutent, mais cette fois elles sont d’ordre matérielle : c’est la pauvreté.  Ainsi on peut dire que le pouvoir d’achat faible empêche les marocains d’acheter des livres. S’ajoutant à cela leurs prix élevés   qui n’encouragent pas les lecteurs.  En outre, le manque des bibliothèques et librairies n’encouragent pas les jeunes à lire. Autres raisons qui expliquent la crise de lecture, C’est l’envahissement des moyens audio-visuels, où l’image domine l’écriture. D’ailleurs, les jeunes préfèrent regarder des émissions télévisées ou surfer sur internet que de lire un livre.  Pour remédier à ces problèmes, il existe plusieurs solutions.     Faire face au phénomène de la crise de lecture, nécessite l’intervention  de toutes les composantes de la société, ainsi le gouvernement doit créer de nouvelles bibliothèques. Il doit aussi encourager la lecture par le biais de la publicité ou de manière générale les mass-médias et combattre l’analphabétisme. De plus le prix du livre doit être revu en baisse. D’autre part, les parents à leur tour doivent inciter leurs enfants à lire : en leur donnant des livres comme cadeaux.    

Pour conclure, la crise de lecture est un problème majeur, pour y remédier à ce problème, l’état, les parents et la société doivent fournir plus d’effort.  J’ai la conviction de dire que la crise de lecture augmente d’une année à l’autre. Est-ce la fin du livre ?  
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités