mardi 9 mai 2017

par ; haddadi ibtissam
proposition d'exan (bac libre)
texte 1
le père goriot, vieillard de soixante-neuf ans environ, s'était retiré chez madame vauquer, en 1813, après avoir quitté les affaires. il y avait d'abord pris l'appartement occupé par madame couture, et donnait douze cents francs de pension, en homme pour cinq louis de plus ou moins étaient une bagatelle.[…..]. peut-être l'insouciante générosité que mit à se laisser attraper le père goriot, qui vers cette époque était respectueusement nommé m.goriot, le fit-elle considérer comme un imbécile qui ne connaissait rien aux affaires. goriot vint muni d'une garde-robe bien fournie, le trousseau magnifique du négociant qui ne se refuse rien en se retirant du commerce. madame vauquer avait admiré dix-huit chemises de demi-hollande, dont la finesse était d'autant plus remarquable que le vermicellier portait sur son jabot deux épingles unies par une chaînette, et dont chacune était montée d'un gros diamant. habituellement vêtu d'un habit bleu-barbeau, il prenait chaque jour un gilet de piquet blanc, sous lequel fluctuait son ventre piriforme et proéminent, qui faisait rebondir une lourde chaîne d'or garnie de breloques.
texte 2
vers la fin de la troisième année, le père goriot réduisit encore ses dépenses, en montant au troisième étage et en se mettant à quarante-cinq francs de pension par mois.[…] sa physionomie, que des chagrins secrets avaient insensiblement rendue plus triste de jour en jour, semblait la plus désolée de toute celles qui garnissaient la table. il n'y eut alors plus aucun doute : le père goriot était un vieux libertin dont les yeux n'avaient été préservés de la maligne influence des remèdes nécessités par ses maladies que par l'habileté d'un médecin. la couleur dégoûtante de ses cheveux provenait de ses excès et des drogues qu'il avait prises pour les continuer. l'état physique et moral du bonhomme donnait raison à ces radotages. quand son trousseau fut usé, il acheta du calicot à quatorze sous l'aune pour remplacer son beau linge[…]. il avait quitté l'habit bleu-barbeau, tout son costume cossu, pour porter été comme hiver, une redingote de drap marron grossier, un gilet en poil de chèvre et un pantalon gris en cuir de laine. il devint progressivement maigre; ses mollets tombèrent; sa figure, bouffie par le contentement d'un bonheur bourgeois, se rida démesurément; son front se plissa, sa mâchoire se dessina.

i-etude de texte (1opts)
a – contextualisation des deux textes
  1. complétez le tableau suivant après l'avoir recopié sur votre copie :(1pt)

titre de l'oeuvrenom de l'auteurgenre littérairesiècle




  1. qui est le personnage principal dans les deux extraits ?présentez-le brièvement.(1pt)

b- analyse des deux textes
texte1 :
3-répondez par vrai ou faux et justifiez votre réponse par une phrase du texte :(1pt)
-le père goriot était avare.( il n'aimait pas dépenser l'argent).
4- pour quelles raisons les pensionnaires considéraient-ils goriot comme un imbécile ?(1pt)
texte2 :
5- le père goriot était le plus triste des pensionnaires. relevez la phrase qui le montre.(1pt)
6-complétez le tableau suivant à partir des deux textes (2pts)
au début de l'installation du père goriot dans la pension (texte1)
vers la fin de la troisième année
(texte2)
argent dépensé :
- douze cents francs
-……………………………………………
portrait vestimentaire :
- une garde robe bien fournie
-…………………………………………….
-[….] pour porter été comme hiver une redingote de drap marron grossier
-un gilet en poile de chèvre, un pantalon gris en cuir de laine
portrait physique :
- …son ventre piriforme et proéminent
1-……………………………………………
2-……………………………………………
7- la comparaison des deux textes montre :(1pt)
a- la tristesse du père goriot.
b- la décadence ( la chute, le déclin) du père goriot.
c- la richesse du père goriot
c- reactions personnelles face aux deux textes
8-comment jugez-vous le comportement des pensionnaires envers le père goriot ?(se moquer de lui, le considérer comme un imbécile, l'accuser à tord d'être un libertin..) (1pt)
9-d'après- vous, qui est le responsable de l'état( la situation) de goriot ? justifiez votre réponse par un argument. (1pt)
ii- production ecrite (10pts)
sujet :«certains affirment que les pères doivent donner à leurs enfants tout ce qu'ils désirent. d'autres, au contraire, pensent que les pères sont obliges d'apprendre à leurs progéniture(enfants)la limite et la modération.
laquelle des deux opinions partagez-vous ? développez votre point de vue en le justifiant à l'aide d'arguments pertinents.»
criteres d'évaluation :
1-respect de la consigne (2pts.)
2-pertinence des arguments (3pts)
3-structure du texte( introduction/ developpement
/conclusion, emploi des liens logiques pour relier
les parties du texte et les arguments. (3pts)
4- correction de la langue. (2pts)
corrige et bareme
i-etude de texte (1opts)
a – contextualisation des deux textes
1-complétez le tableau suivant après l'avoir recopié sur votre copie :(1pt)
titre de l'oeuvrenom de l'auteurgenre littérairesiècle
le père goriothonoré de balzacroman réalistexix
2-le personnage principal dans les deux extraits est le père goriot.(0.5pt)
c'est un père dévoué pour ses deux filles , il avait perdu sa fortune à cause de leur demandes
incessantes. (accepter toutes les réponses valables) (0.5)
b- analyse des deux textes
texte1 :
3-répondez par vrai ou faux et justifiez votre réponse par une phrase du texte :(1pt)
-le père goriot était avare.( il n'aimait pas dépenser l'argent).faux «… en un homme pour qui cinq louis de plus ou de moins étaient une bagatelle.»
4- les pensionnaires considéraient goriot comme un imbécile à cause de son insouciante générosité. (1pt)
texte2 :
5- le père goriot était le plus triste des pensionnaires, la phrase qui le montre :« sa physionomie …semblait la plus désolée de toutes celles qui garnissaient la table.»(1pt)
6-complétez le tableau suivant à partir des deux textes (2pts)
au début de l'installation du père goriot dans la pension (texte1)
vers la fin de la troisième année
(texte2)
argent dépensé :
- douze cents francs
-..quarante-cinq francs de pension par mois
portrait vestimentaire :
- une garde robe bien fournie
- le trousseau magnifique
- dix-huit chemises de demi-hollande
…….
-[….] pour porter été comme hiver une redingote de drap marron grossier
-un gilet en poile de chèvre, un pantalon gris en cuir de laine
portrait physique :
- …son ventre piriforme et proéminent
il de vint progressivement maigre.
-ses mollets tombèrent..
- sa figure..se rida démesurément
- sa mâchoire se dessina
(deux réponses suffisent)
7- la comparaison des deux textes montre :(1pt)
b- la décadence ( la chute, le déclin) du père goriot.
c- reactions personnelles face aux deux textes
8-9acceptez toutes les réponses valables.
ii- production ecrite (10pts)
sujet :«certains affirment que les pères doivent donner à leurs enfants tout ce qu'ils désirent. d'autres, au contraire, pensent que les pères sont obliges d'apprendre à leurs progéniture(enfants)la limite et la modération.
laquelle des deux opinions partagez-vous ? développez votre point de vue en le justifiant à l'aide d'arguments pertinents.»
criteres d'évaluation :
1-respect de la consigne (2pts.)
2-pertinence des arguments (3pts)
3-structure du texte( introduction/ développement
/conclusion, emploi des liens logiques pour relier
les parties du texte et les arguments. (3pts)
4- correction de la langue. (2pts)
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités