mardi 9 mai 2017

royaume du maroc
ministère de l'education national,
de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique
département de l'education nationale
académie régionale de l'éducation et de la formation sous massa draa
proposition 1 d'examen
par idoubiya rachid
examens du baccalaureat
session normale : juin 2009

candidat libre

niveau
matière
durée
section
lettres
sciences
techniques
2ème année du bacfranÇais2hcoefficient :443

situation piteuse d'un père désespéré.
la patrie périra si les pères sont foulés aux pieds. cela est clair. la société, le monde roule sur la paternité, tout croule si les enfants n'aiment pas leurs pères. oh ! les voir, les entendre, n'importe ce qu'elles me diront, pourvu que j'entende leur voix, ça calmera mes douleurs, delphine surtout. mais dites-leur, quand elles seront là, de ne pas me regarder froidement comme elles font. ah ! mon bon ami, monsieur eugène, vous ne savez pas ce que c'est que de trouver l'or du regard changé tout à coup en plomb gris. depuis le jour où leurs yeux n'ont plus ra yonné sur moi, j'ai toujours été en hivers ici ; je n'ai plus eu que des chagrins à dévorer, et je les ai dévorés ! j'ai vécu pour être humilié, insulté. je les aime tant, que j'avalais tous les affronts par lesquels elles me vendaient une pauvre petite jouissance honteuse. un père se cachait pour voir ses filles ! je leur ai donné ma vie, elles ne me donneront pas une heure aujourd'hui ! j'ai soif, j'ai faim, le coeur me brûle, elles ne viendront pas rafraîchir mon agonie, car je meurs, et je le sens. mais elles ne savent donc pas ce que c'est que de marcher sur le cadavre de son père ! il y'a un dieu dans les cieux, il nous venge malgré nous, nous autres pères. oh ! elles viendront ! venez mes chéries, venez encore me baiser, un dernier baiser, le viatique de votre père, qui priera dieu pour vous, qui lui dira que vous avez été de bonnes filles, qui plaidera pour vous ! après tout, vous êtes innocentes. elles sont innocentes, mon ami ! dites-le bien à tout le monde, qu'on ne les inquiète pas à mon sujet. tout est de ma faute, je les ai habituées à me fouler à pieds. j'aimais cela, moi. Ça ne regarde personne, ni la justice humaine, ni la justice divine. dieu serait injuste s'il les condamnait à cause de moi. je n'ai pas su me conduire, j'ai fait la bêtise d'abdiquer mes droits. je me serais avili pour elles ! que voulez-vous ! le plus beau naturel, les meilleures âmes auraient succombé à la corruption de cette facilité paternelle. je suis un misérable, je suis justement puni. moi seul j'ai causé les désordres de mes filles, je les ai gâtées. elles veulent aujourd'hui le plaisir, comme elles voulaient autrefois du bonbon. je leur ai toujours permis de satisfaire leurs fantaisies de jeunes filles. a quinze ans, elles avaient voiture ! rien ne leur a résisté. moi seul suis coupable, mais coupable par amour.
balzac, le père goriot, quatrième partie, (1834)

lecture analytique (10p)
  • le désespoir d'un père déçu. : ou la narration. (4.5p)
1. compréhension : répondez par vrai ou faux et justifiez votre réponse. (2.p)
a- le père goriot s'adresse à vautrin.
b- les deux filles du père goriot sont innocentes car elles s'occupent de lui.
c- le père goriot aime beaucoup ses deux filles.
d- le père goriot est très malade.
2. grammaire : « il y'a un dieu dans les cieux, il nous venge malgré nous. » les verbes soulignés sont au présent de l'indicatif. quelle est leur valeur a- présent de l'énonciation b- présent de la narration c- présent de vérité générale. (0.5p)
3. vocabulaire : relevez le champ lexical de la douleur :( quatre mots.) (1p)
4. conjugaison : « dieu serait injuste s'il les condamnait à cause de moi... » a- a quels temps les verbes soulignés sont-ils conjugués ? (1p)
  • « ...je leur ai donné ma vie. » : ou les figures de style. (5.5p)
1. figure de style : « ... l'or du regard... » de quelle figure de style s'agit-il ? a- l'hyperbole b- l'oxymore c- la métaphore d- la périphrase. choisissez la bonne réponse. (0.5p)
2. vocabulaire : « moi seul j'ai causé les désordres de mes filles. » l'expression soulignée veut dire : a- la mauvaise éducation b- la tristesse c- la joie. choisissez la bonne réponse. (0.5p)
3. figure de style : relevez une comparaison du texte et remplissez le tableau suivant : (1.5p)
comparécomparantoutil de comparaisonelément de comparaison
4. grammaire : faites correspondre (mots soulignés) : a- « elles veulent aujourd'hui le plaisir ... »
b- « la corruption de cette facilité paternelle... » c-« je suis justement puni »d- « je n'ai pas su me conduire. » (2p)

adverbe de manière

pronom personnel sujet

adverbe de temps

adjectif épithète

5. grammaire : faites correspondre (mots soulignés) : a- « elles ne viendront pas rafraîchir mon agonie, car je meurs, et je le sens. » b- « elles ne savent donc pas ce que c'est que de marcher sur le cadavre de son père ! », c- « n'importe ce qu'elles me diront, pourvu que j'entende leur voix,... »
d- « moi seul suis coupable, mais coupable par amour. » (1p)
rapports logiquesla causela conséquencel'oppositionle but
liens logiques
production écrite (10p)
traitez au choix l'un des sujets suivants :
sujet 1 : « moi seul suis coupable, mais coupable par amour. » le père goriot reconnaît sa responsabilité quant à la mauvaise éducation des ses deux filles. si on vous demande de lui donner des conseils que lui diriez-vous ?
a la lumière de votre lecture de l'oeuvre, donnez votre point de vue sur cette question, sous forme d'un paragraphe argumentatif.
sujet 2 : une éducation fondée sur la liberté vous semble-t-elle dangereuse pour les enfants ? répondez à cette question en donnant votre opinion.
votre point de vue doit être organisé et articulé, argumenté et concrétisé, par des exemples personnels et vécus.
nb- critère de l'évaluation :
a- arguments pertinents et exemples concrets : (4p)
b- liens logiques et connecteurs d'organisation : (3p)
c- correction de la langue :
- respect de l'orthographe grammatical et d'usage : (1.5p)
- respect de la syntaxe : (1.5p)

bonne chance


corrigés et barème détaillé
lecture analytique (10p)
  • le désespoir d'un père déçu. : ou la narration. (4.5p)
1. compréhension : répondez par vrai ou faux et justifiez votre réponse. (0.5p 0.5p 0.5p 0.5p)
a- le père goriot s'adresse à vautrin. faux : « ah ! mon bon ami, monsieur eugène, vous ne savez pas ce que c'est que… »
b- les deux filles du père goriot sont innocentes car elles s'occupent de lui. faux : « tout est de ma faute, je les ai habituées à me fouler à pieds. »
c- le père goriot aime beaucoup ses deux filles. vrai : «oh ! les voir, les entendre, n'importe ce qu'elles me diront, pourvu que j'entende leur voix, ça calmera mes douleurs, delphine surtout. »
d- le père goriot est très malade. vrai : « le coeur me brûle, elles ne viendront pas rafraîchir mon agonie, car je meurs, et je le sens. »
2. grammaire : « il y'a un dieu dans les cieux, il nous venge malgré nous. » leur valeur : c- présent de vérité générale. (0.5p)
3. vocabulaire : le champ lexical de la douleur : « mes douleurs »/ « chagrins »/ « humilié »/ « insulté »/
« les affronts »/ « agonie »/ « misérable » (0.25p 0.25p 0.25p 0.25p)
4. conjugaison : « dieu serait injuste s'il les condamnait à cause de moi... » les verbes soulignés sont-ils conjugués : « serait » : conditionnel présent/ « condamnait» : l'imparfait de l'indicatif. (0.5 0.5p)
  • « ...je leur ai donné ma vie. » : ou les figures de style. (5.5p)
1. figure de style : « ... l'or du regard... » il s'agit de : c- la métaphore (0.5p)
2. vocabulaire : « moi seul j'ai causé les désordres de mes filles. » l'expression soulignée veut dire : a- la mauvaise éducation. (0.5p)
3. figure de style : une comparaison du texte et remplissez le tableau suivant : (0.5p 0.25p 0.25p 0.25p 0.25p)
« elles veulent aujourd'hui le plaisir, comme elles voulaient autrefois du bonbon. »
comparécomparantoutil de comparaisonelément de comparaison
le plaisirdu bonboncommele plaisir
4. grammaire : faites correspondre (mots soulignés) : a- « elles veulent aujourd'hui le plaisir ... »
b- « la corruption de cette facilité paternelle... » c-« je suis justement puni »d- « je n'ai pas su me conduire. » (2p)

adverbe de manière

pronom personnel sujet

adverbe de temps

adjectif épithète

c-« je suis justement puni »d- « je n'ai pas su me conduire. »a- « elles veulent aujourd'hui le plaisir ... »b- « la corruption de cette facilité paternelle... »
5. grammaire : faites correspondre (mots soulignés) : a- « elles ne viendront pas rafraîchir mon agonie, car je meurs, et je le sens. » b- « elles ne savent donc pas ce que c'est que de marcher sur le cadavre de son père ! », c- « n'importe ce qu'elles me diront, pourvu que j'entende leur voix,... »
d- « moi seul suis coupable, mais coupable par amour. » (0.25p 0.25p 0.25p 0.25p)
rapports logiquesla causela conséquencel'oppositionle but
liens logiquesa- « elles ne viendront pas rafraîchir mon agonie, car je meurs, et je le sens. »b- « elles ne savent donc pas ce que c'est que de marcher sur le cadavre de son père ! »d- « moi seul suis coupable, mais coupable par amour. »c- « n'importe ce qu'elles me diront, pourvu que j'entende leur voix,... »
production écrite (10p)
traitez au choix l'un des sujets suivants :
sujet 1 : « moi seul suis coupable, mais coupable par amour. » le père goriot reconnaît sa responsabilité quant à la mauvaise éducation des ses deux filles. si on vous demande de lui donner des conseils que lui diriez-vous ?
a la lumière de votre lecture de l'oeuvre, donnez votre point de vue sur cette question, sous forme d'un paragraphe argumentatif.
sujet 2 : une éducation fondée sur la liberté vous semble-t-elle dangereuse pour les enfants ? répondez à cette question en donnant votre opinion.
votre point de vue doit être organisé et articulé, argumenté et concrétisé, par des exemples personnels et vécus.
nb- critère de l'évaluation :
a- arguments pertinents et exemples concrets : (4p)
b- liens logiques et connecteurs d'organisation : (3p)
c- correction de la langue :
- respect de l'orthographe grammatical et d'usage : (1.5p)
- respect de la syntaxe : (1.5p)

bonne chance


barème détaillé

production écrite : (10points)

note

partielle

totale

marge

d'erreurs

tolérées

1- cohérence et cohésion de la production (organisation de la production) :


3.5

- mise en page : paragraphes et alinéas.0.5
- progression logique des informations.0.5
- absence de contre sens et de répétitions : pas de remplissage.0.5
- utilisation correcte des liens logiques et des connecteurs d'organisation.2

2- organisation thématique :

2.5

- compréhension des consignes d'écriture (compréhension du sujet)0.5
- originalité et pertinence des idées.2
3- utilisation correcte de la langue :



4

10 fautes pour

un texte d'une

quinzaine de

lignes.

- orthographe : règles d'usage et règles grammaticales.1,5
- adéquation du lexique à la thématique : utilisation des champs lexicaux en accord avec le sujet traité.0.5
- utilisation correcte des modes et des temps.0.5
- utilisation acceptable des signes de ponctuation : majuscule au début des phrases…0.5
- correction des phrases au plan syntaxique.1

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

About

les oeuvres

Antigone

 

La Boite à merveilles

 

Le Drenier jour d'un condamné

 

Productions rédigées

Nombre total de pages vues

Abonnez-vous

pub

les sujets les plus visités